Films,  musical

La La Land (2016)

Casting: Emma Stone, Ryan Gosling, John Legend…

Comédie musicale, romance.

Résumé:

Ce film raconte l’histoire de deux personnes qui cherchent à accomplir leurs rêves malgré les nombreux obstacles auxquels ils doivent faire face. L’une, Mia vend des cafés et rêve de devenir actrice, mais elle enchaîne les auditions ratées. Quant à, Sebastian, passionné de jazz, il rêve d’avoir son propre club où il pourra partager son goût pour cette musique qu’il aime tant mais que plus grand monde n’écoute. Pour gagner un peu d’argent, il est donc obligé de jouer de la musique qu’on lui impose dans un vieux club. La La Land est aussi est avant tout une histoire d’amour et de déchirements.

 

Mon avis:

Je souhaitais attendre un peu avant d’aller voir le film, pour savoir si les critiques seraient aussi élogieuses que le laissait penser la presse, mais une amie voulait le voir en avant première et donc je l’ai suivit. Effectivement, les critiques positives se sont enchaînées, mais pour ma part, je resterai plus sur la réserve, donc ne m’en voulez pas si je ne vous dit pas que ce film est une absolue réussite.

J’ai ainsi trouvé qu’il était pas mal, il permet de passer un bon moment, mais plusieurs points négatifs entachent le tableau. Je vais donc commencer par ce qui m’a plu, puis enchaîner les points négatifs.

Points positifs: Tout d’abord, la prestance d’Emma Stone qui mérite bien ses prix car on voit à quel point elle s’est impliquée dans le film. Sa voix est assez intéressante et on en voit bien le potentiel lors de sa dernière audition. Ensuite, j’ai bien aimé l’ambiance rétro et les références aux vieux films, mais aussi au plus récents, notamment la scène à l’observatoire qui n’est pas sans rappeler celle de Magic in the Moonlight. Ayant visité Universal studio il y a quelques années, j’ai été enchanté de revoir ces décors inclus dans le film. Les costumes sont sympas et ressortent bien à l’écran. La meilleure scène du film reste la première chanson du duo sur le banc qui brille par sa sobriété et son élégance. La fin a le mérite d’être originale en restant assez ouverte. Enfin, La La Land a eu le mérite de me faire accepter un peu plus le style de Jacques Demy dont le réalisateur, qui est un grand fan s’est largement inspiré comme en témoigne un extrait des Demoiselles de Rochefort ci-dessous.

 

Points négatifs: Comme je l’ai dit précédemment, le film s’inspire largement de Jacques Demy à tous les niveaux, ce qui n’apporte pas que des points positifs. En effet, on a le même type, le même type de chansons et le même type de décors, ce qui enlève le côté vraiment original du film. Ce dernier se targuant d’être un hommage aux comédies musicales hollywoodiennes, est plutôt un hommage aux comédies musicales françaises dont je suis beaucoup moins fan. Sachant que je n’aime pas les chansons dans les films de Jacques Demy, j’ai eu le même effet ici, même si cela passe quand même un peu mieux. On attend que ça décolle, mais ça n’arrive jamais en dehors de la chanson d’Emma Stone. En sortant, je n’avais pas envie de chanter comme cela le fait habituellement quand je vois une comédie musicale. Et là, veuillez m’excuser pour les fans de Ryan Gosling, mais je ne l’ai pas du tout apprécié dans ce rôle, tant au niveau de sa voix que je trouve fade et pas du tout coordonnée avec celle d’Emma, qu’au niveau de son jeu pour lequel je ne le trouve pas impliqué. Il a l’air de subir l’action tout au long du film. Pourtant je l’avais bien aimé dans Crazy, Stupid, Love. Bref, Emma l’efface complètement.

Côté chorégraphie, rien de transcendant là non plus, puisque c’est du déjà vu. On verse parfois même dans le kitch.

Parlons maintenant l’aspect comédie musicale. On commence plutôt pas mal avec quelques chansons qui s’enchaîne, puis plus rien pendant les trois quart du film où je me suis d’ailleurs pas mal ennuyée et pour finir, un empilement de chansons étouffant qui donne l’impression que le réalisateur voulait rattraper le manque vers le milieu du film. Cela manque donc cruellement de cohérence et donne presque l’impression que ce n’est pas une comédie musicale.

Enfin, il y a un point qui m’a vraiment posé problème tout au long du film. Le fait que l’on ai l’impression que le réalisateur ne sache pas choisir entre version moderne et version rétro. Les voitures actuelle donnent une drôle d’esthétique au milieu du vintage.

Conclusion, un film à voir mais pas aussi mémorable que prévu.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :