Accueil,  La Belle et la Bête

La Belle et la Bête: littérature

Origines:

 

La version de la Belle et la Bête la plus ancienne serait Amour et Psyché d’Apulée datant du IIe siècle, où Psyché, fille d’un roi et dotée d’une grande beauté, ne trouve pas d’époux car elle est davantage perçue comme une œuvre d’art plutôt qu’une déesse. Aphrodite qui en est jalouse, demande alors à Cupidon de lui lancer un sort pour qu’elle tombe amoureuse du mortel le plus méprisable qui soit. Mais cela se retourne contre lui et il en tombe amoureux.

Le père de Psyché décide ainsi de consulter Apollon qui lui demande d’abandonner Psyché sur un rocher au sommet d’une colline où viendra la chercher son futur époux, un monstrueux serpent volant. Il suit les instructions d’Apollon, mais Zéphir emporte Psyché dans une vallée près d’un palais dans lequel elle finit par rentrer. Elle y déguste un festin servit par des personnages invisibles dont elle entend seulement les voix. Elle s’endort et son époux, Cupidon, la rejoint en lui disant de ne jamais demander son identité, caché par l’obscurité. Il la quitte à l’aurore puis la rejoint les nuits suivantes. Les sœurs de Psyché, jalouses, sont emmenées au palais, et veulent lui faire croire que son époux est un monstre qui finira par la dévorer. Elle décide donc de découvrir son identité pendant son sommeil. Elle découvre alors le jeune homme le plus radieux qu’elle ait jamais vu. Mais une goutte d’huile brûlante tombe sur l’épaule du dieu endormi, qui se réveille aussitôt et s’enfuit, furieux d’avoir été trahi. Désespérée, elle se jette dans une rivière, mais cette dernière la sauve en l’emmenant devant le dieu Pan qui lui demande de tout faire pour reconquérir Cupidon. Elle part à sa recherche et aboutit au palais de Vénus qui lui fait subir de multiples épreuves et qui finit par plonger Psyché dans un profond sommeil. Entre-temps, Cupidon s’échappe du palais de Vénus, qui l’y avait enfermé et va réveiller Psyché avec une de ses flèches. Il l’emmène devant Cupidon pour annoncer son mariage avec elle. Psyché boit l’ambroisie et devient immortelle. Le mariage est réalisé devant le Panthéon. Les époux auront une fille nommée Volupté.

La première version de la Belle est la Bête française a été publiée en 1740 par Mme de Villeneuve. Cette version est disponible librement sur le web. Ce conte a été repris et réécrit en 1757 par Madame Leprince de Beaumont. Cette deuxième version a rencontré un grand succès et elle reste la plus connue.

Pedro Gonzalès, né au XVIe siècle en Espagne, qui souffrait d’hypertrichose, provoquant une croissance anormale des cheveux sur le visage et d’autres parties, aurait inspiré le personnage de la Bête.

Le conte a ensuite connu de nombreuses réécritures. J’ai eu l’occasion d’en lire un certain nombre.

Voici quelques uns de mes coups de cœur:

Sortilège (Alex Flinn):

Résumé de l’éditeur:

Je suis un monstre. Pourtant, autrefois, j’étais le type parfait : grand, beau, riche et… atrocement méchant. Je n’aimais que moi
et c’est pour cela qu’un sort m’a été jeté. Je suis devenu une
bête difforme, velue, monstrueuse. Il me reste deux ans pour
être aimé d’une jeune fille, sinon…
Ceci n’est pas un conte de fées. Mon histoire prend place aujourd’hui, en plein cœur de New York. J’espère que quelqu’un
va venir à mon secours.

L’AMOUR SAURA-T-IL ME TROUVER ET ME SAUVER ?

Ce roman a fait l’objet d’une adaptation cinématographique en 2011 avec Vanessa Hudgens et Alex Pettyfer, de beaucoup moins bonne qualité que le livre.

 

Il était une fois, tome 2 : La Belle et la Bête (Eloisa James):

Résumé de l’éditeur:

À cause d’une malencontreuse méprise, la ravissante Linnet Thrynne est déshonorée. Sa tante trouve alors une solution : Linnet épousera Piers Yelverton, futur duc dont personne ne veut. Et pour cause : victime d’un accident qui l’a laissé boiteux et impuissant, il terrorise son entourage de ses fureurs dévastatrices. Puisqu’il n’a aucun espoir d’engendrer un héritier, il acceptera de donner son nom à une femme qui, pense-t-il, porte la vie. Ce sera l’union de la belle et de la bête. Sauf que Linnet est aussi pure que la blanche colombe et que son irascible fiancé est loin d’être un monstre…

C’est le tome auquel j’ai le plus accroché dans les réécritures de l’auteure.

 

La Belle et la Bête: Recueil de nouvelles (collectif):

Résumé de l’éditeur:

La Belle et la Bête.Que diriez-vous de revisiter en compagnie des auteurs des éditions Sharon Kena l’un des grands classiques ?

Laissez-vous entraîner au gré des fantaisies de chacune de ces plumes dans un univers différent.

Les versions sont très variées et certaines sont vraiment très intéressantes.

 

La Belle et la Bête fait également l’objet d’un manga intitulé Memento Mori.

Résumé de l’éditeur:

Dans le village de Tenval se terre un lourd secret. Mallaury et Idris, en route pour la capitale, se retrouvent malgré eux au cœur d’une intrigue qu’ils n’imaginaient pas. Leur chemin croise celui de Calliste dont la jeune sœur vient d’être enlevée par un groupe d’hommes masqués. Calliste et Mallaury pénètrent au plus profond de la forêt, sur leur traces, et interrompent un rituel sacrificiel. Une force mystérieuse s’empare de Calliste et la téléporte devant le portail d’un étrange château… Pourquoi ces hommes en voulaient-ils à EIlis ? Quel est ce royaume autrefois béni des Dieux et quel est ce Fléau responsable de sa ruine, le bannissant ainsi dans les limbes…
Se pourrait-il qu’il soit lié d’une quelconque façon à ce village ?

 

A l’occasion de la sortie d’une nouvelle version de la Belle et la Bête, de nouveaux livres sur le sujet sont sortis. Parmi eux, on peut noter:

L’histoire de la Bête (collectif):

Résumé de l’éditeur:

C’est une histoire vieille comme le monde : celle d’un prince cruel transformé en Bête. Et celle d’une belle jeune fille qui surgit dans sa vie. Le monstre est métamorphosé par la compassion de la jeune fille et l’amour qu’il ressent pour elle. Puis ils se marient et eurent beaucoup d’enfants. Mais comme pour chaque histoire, il y a plusieurs versions. Qu’importe ce que l’on a pu dire ou écrire, une seule question demeure : qu’est-ce qui a changé le prince en la Bête que l’on connaît ? Voici l’une de ces histoires. Une histoire de vanité et d’arrogance, d’amour et de haine, de bêtes, et, bien sûr, de belles.

 

La Belle et la Bête: Histoire éternelle (Jennifer Donnely):

Résumé de l’éditeur:

Il était une fois, caché au cœur de la bibliothèque de la Bête, un livre très mystérieux.
En le découvrant, Belle va pénétrer dans un univers fascinant. Mais ne dit-on pas que les apparences sont parfois trompeuses ? Belle retrouvera-t-elle le chemin du retour ?
L’histoire pourrait bien ne jamais la laisser partir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *