Accueil,  Miss Golightly actus,  Noël

Top des téléfilms inédits de Noël de la semaine (9/12 au 15/12/2019)

1

La souffleuse de verre (Arte)

Noël 1890, dans la forêt de Thuringe, dans le centre de l’Allemagne.
À la mort brutale de leur père, le seul parent qui leur restait, Marie Steinmann et Johanna Steinmann se retrouvent dans le plus grand dénuement. Marie, la plus jeune, souhaite reprendre la verrerie de leur défunt père où elle a reçu une solide formation. Mais la très mâle corporation des souffleurs de verre s’y oppose, contraignant les orphelines à accepter des emplois ingrats et mal payés.
Johanna se met au service du marchand Friedhelm Strobel, tandis que Marie voit son talent artistique exploité par Wilhelm Heimer, un confrère de son père.
Aculée financièrement, elle consent à un mariage de raison avec le fils de ce dernier, qui se révèle violent et abusif. Confrontées à l’injustice, les deux sœurs se rapprochent et trouvent ensemble la force de se rebeller.
Faisant fi des traditions villageoises qui font des femmes d’éternelles mineures, elles vont s’employer envers et contre tout à refaire tourner de leurs propres mains l’atelier paternel…

(Ce n’est pas un inédit, mais je ne l’avais pas encore vu) Un joli film très émouvant qui met en avant un métier intéressant. J’ai bien aimé le côté féministe du film avec ces deux sœurs qui s’imposent malgré les difficultés.

2

Sauver une vie pour Noël (TF1)

Après avoir reçu un diagnostic médical avant les vacances, Heather Krueger découvre qu’elle a un besoin urgent d’une greffe du foie. Faisant face à des chances incroyables de trouver un donneur, elle est choquée lorsqu’un étranger, Chris Dempsey, se porte volontaire pour lui donner la moitié de son foie.

J’ai bien accroché à ce téléfilm tiré d’une histoire vraie et qui se détache un peu des téléfilms de cette année qui je trouve se ressemblent vraiment trop (il y a avait plus de différences les autres années). L’histoire est plus émouvante.

3

Une romance de Noël épicée (TF1)

À quelques semaines de Noël, le bureau d’architecture Taylor travaille pour elle dans un concours au cours duquel les équipes concevront et construiront des maisons en pain d’épice grandeur nature.
Après le concours, Taylor obtiendra probablement une promotion dans une autre ville. La firme fait équipe avec Isabelle, une pâtissière française renommée avec laquelle Taylor se fait instantanément la tête. Lorsque Isabelle se retire, Taylor tombe dans une boulangerie locale et rencontre Adam, un boulanger et père célibataire. Dans un acte de désespoir, Taylor convainc Adam de s’associer à elle pour le concours, affirmant que gagner donnerait à la boulangerie et à ses créations une visibilité indispensable. Pendant des années, Taylor a résisté à appeler n’importe où « à la maison » de peur que ce ne soit que temporaire. Mais le temps qu’elle passe avec Adam et sa fille dans leur maison confortable.

J’ai bien aimé le concours de maisons de pain d’épices. La maison en pain d’épices est vraiment très belle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *