• Accueil,  séries,  Séries SF

    The man in the High Castle (saison 3)

    Mon avis :

    J’ai bien pris mon temps pour voir cette troisième saison, afin de ne pas trop patienter pour la quatrième et dernière saison qui sort la semaine prochaine. C’est encore une très bonne saison, pleines de rebondissements, qui donne pas mal d’explications sur les voyages entre les univers, même s’il reste encore des questions. Il y a aussi beaucoup de drames qui rendent cette saison encore plus dure. Les diverses histoires sont toujours très prenantes et j’ai hâte de savoir comment tout cela finira, comment se terminera l’affrontement entre Julianna et John et si on reverra d’anciens personnages qui ont disparu. Il y a comme les saisons précédentes, des épisodes meilleurs que d’autres. Les effets spéciaux sont encore très réussis.

    Ma note :

    16/20

  • Accueil,  séries,  Séries SF

    Years and Years (mini-série)

    Casting : Rory Kinnear, Anne Reid, T’Nia Miller…

    Genre : Science-fiction, drame

    Résumé :

    La vie des Lyons, une famille de Manchester, racontée sur 15 ans alors que la Grande-Bretagne se retire de l’Europe et qu’un nouveau monde émerge. Vivienne Rook, une célébrité rebelle devenue une femme politique majeure, divise l’opinion par ses prises de position controversées. Son arrivée au pouvoir va bouleverser le pays et bien au-delà. Une famille ordinaire peut-elle faire la différence ? (Source : allociné).

    (plus…)
  • Accueil,  séries,  Séries SF

    Izombie (saison 5)

    Mon avis :

    Voilà, j’ai terminé la série IZombie, qui dans l’ensemble m’a paru assez sympathique et agréable à regarder, même si je pense que cela aurait pu être mieux et allez plus au bout des choses.

    Comme je m’en doutais, cette dernière saison n’était pas vraiment utile, si ce n’est revoir une dernier fois les personnages que l’on appréciait. En dehors, de Major que je déteste depuis le début, c’est vrai que je les ai tous vraiment appréciés, avec en tête Ravi et Liv, notamment lorsqu’elle change de comportement en mangeant de nouveaux cerveaux. J’ai aussi toujours apprécié l’humour de la série. Je pense que la série aurait pu au bout d’un moment se passer des enquêtes policières qui tournent en rond, pour davantage de se concentrer sur le problème humains/zombies et ainsi mieux le développer. Cette dernière saison se fait d’ailleurs assez répétitive par rapport aux précédentes, et la fin totalement bâclée avec un Happy End assez mièvre. La série aurait donc pu s’arrêter à la fin de la saison précédente, sans insister pendant une éternité sur ce maudit remède.

    Ma note :

    14/20

  • Accueil,  séries,  Séries SF

    Le Maître du Haut Château (saison 2)

    Mon avis :

    Une saison 2 qui commence doucement et qui monte crescendo avec un final en apothéose. Comme pour la saison 1, il y a certaines longueurs et incohérences, mais les personnages évoluent tous de façon intéressante. Les plus captivants restent toujours John Smith et sa famille. Joe est devenu très agaçant, il prend vraiment un mauvais tournant. On comprend mieux les décisions de chaque personnage qui deviennent ainsi plus nuancés. Les décors et la mise en scène sont toujours très réussis. J’apprécie particulièrement l’utilisation des lunettes avec Kido, qui, quand il les enlève montre ainsi sa vulnérabilité, avant de les renfiler comme un masque et de redevenir un être sans pitié. J’avoue que j’étais un peu septique sur les voyages entre les mondes au début, mais, je trouve que finalement ça s’intègre bien au reste. J’ai aimé en découvrir plus sur les films et l’implication de Juliana dans toute cette histoire. J’enchaîne donc avec plaisir avec la troisième saison.

    Ma note :

    16/20

  • Accueil,  séries,  Séries SF

    Le Maître du Haut Château (saison 1)

    Casting : Alexa Davalos, Rupert Evans, Luke Kleintank…

    Genre : Science-fiction, drame

    Résumé :

    Les Américains ont perdu la Seconde Guerre mondiale et l’Amérique est désormais partagée entre l’Empire du Japon et l’Allemagne Nazi. En 1962, un groupe de résistants cherche à envoyer de précieux vieux films dans la zone neutre, mais les transporter coûte la vie de beaucoup de monde. Après près de deux décennies de cohabitation entre les deux grandes puissances, les rumeurs persistantes rapportant la santé déclinante du Führer laissent présager l’arrivée d’une période de troubles… (Source : allociné).

    (plus…)
  • Accueil,  séries,  Séries SF

    Stranger Things (saison 3)

    Mon avis :

    Il a fallut être très patient pour pouvoir voir cette troisième saison. Et elle est enfin là et j’ai pu me jeter dessus et la dévorer en quelques heures. Alors, qu’est-ce qu’il en ressort ? J’ai comme d’habitude bien aimé cette saison, même si ce n’est pas celle que je préfère.

    Pour les points positifs: j’ai été ravie de retrouver l’ensemble des personnages (même ceux disparus les saisons précédentes qui font des apparitions), même si cela fait drôle de les voir aussi grands, d’autant plus qu’il n’est censé pas se passer beaucoup de temps entre les saisons 2 et 3. J’ai apprécié la légèreté du début de saison avec ces romances, ces retrouvailles, ces duos comiques : en tête, Dustin et Steve (les meilleurs selon moi), Max et Eleven (leur séance shopping est vraiment excellente), ainsi que ces nombreuses références aux années 80. On remarque d’ailleurs les nombreux partenariats avec les marques (Burger King, Coca Cola et plus récemment, H&M). J’ai aussi beaucoup aimé le nouveau QG : le centre commercial, vraiment représentatif de l’époque et les critiques sous-jacentes (surconsommation, élimination des petits commerces au profit des grandes surfaces…). J’ai vraiment trouvé très drôle Jim en papa poule, les « crises d’adolescence », la relation « je t’aime, moi non plus » entre Jim et Joyce, toute l’histoire autour de la mystérieuse Suzy, la première apparition de Billy qui est tellement drôle, le duo Steve et Robin, nouveau personnage très chouette dont j’avais découvert l’actrice dans la dernière adaptation en mini-série de Little Women. Erica est également excellente.

    Pour les points négatifs : La trame de fond avec le flageleur mental, n’est pas vraiment originale et reprend un peu trop les saisons précédentes. Certains aspects sont trop prévisibles : le conflit entre Jonathan et Nancy, notamment, ou encore, la mort d’un certain personnage. J’ai eu beaucoup de peine pour Will, personnage que je trouve également trop effacé dans cette saison, notamment en deuxième partie. Ils ont aussi changé quasiment toutes les voix de doublage, ce qui est assez agaçant et je ne sais pas si c’est à cause du doublage, mais je trouvé que l’interprétation de Finn Wolfhard (Mike) n’était pas du tout convaincante. J’ai également trouvé la seconde partie trop sombre par rapport à l’aspect général de la série et à ce qu’on nous avait habitué jusqu’à présent. Evidemment, je n’aime pas la fin très triste comme prévu, mais de nombreux indices peuvent nous faire penser que ce n’est pas aussi dramatique que cela (ne manquez pas la scène finale après le générique, qui sous-entendant également une très possible saison 4). Voilà, voilà, en attendant un renouvellement de la série, qui j’espère arrivera plus rapidement que cette saison.

    Ma note :

    16/20

  • Accueil,  séries,  Séries SF

    Black Mirror (saison 5)

    Mon avis :

    Tout d’abord, je suis très déçue que cette nouvelle saison ne comporte que trois épisodes qui sont donc visionnables en un rien de temps. Je trouve également cette saison en-deça des saisons précédentes, beaucoup moins dans la verve de la série. C’est le deuxième épisode que j’ai préféré sur l’impact des réseaux dans notre société et un rapport très clair avec Facebook et son patron dont l’épisode fait clairement référence et qui se situe donc dans l’actualité, notamment l’élément final dont je ne dirai rien pour ne pas spoiler. Le premier épisode sur l’impact de la réalité virtuelle dans les jeux vidéos (Tekken plus précisément) est sympathique mais un peu trop léger à mon goût, de même que le dernier épisode qui semble un peu trop raconter la vie de Miley Cyrus avec un aspect très Disney Chanel, pour paraître vraiment sérieux. Même si j’ai plutôt apprécié le côté de dénonciation de l’utilisation de la mémoire après la « mort » de l’individu. C’est donc une saison pas vraiment à la hauteur qu’on nous offre ici. J’espère qu’ils se rattraperont par la suite.

    Ma note :

    14/20

%d blogueurs aiment cette page :