Accueil,  Fantastique,  Livres

Gardiens des cités perdues, tome 1 (Shannon Messenger)

Nombre de pages: 510

Éditeur: Lumen

Date de parution: 15 mai 2014

 

Résumé:

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à haute voix. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ? Un premier roman baigné de magie, dont la fantaisie et le sens du suspense font des miracles, et où éclate le talent indéniable de Shannon Messenger. Un nom à retenir !

 

Mon avis:

Ce roman comporte à la fois des aspects positifs et des aspects négatifs. Du côté positif, on peut dire que l’histoire est sympathique et se suit assez facilement. L’héroïne et ses amis sont agréables et l’univers plutôt intéressant. Même si c’est un gros roman, il se lit assez rapidement comme il y a beaucoup de dialogues. Cependant, j’ai trouvé que le début est bien trop rapide. Tout est jeté d’un seul coup sans vraiment trop d’approfondissements. La première partie du livre fait énormément écho à Harry Potter, certains passages me semblant même être pratiquement du copié-collé. Pourtant, au niveau du style d’écriture, on en reste bien loin. Ce style étant ici très simpliste et ne pouvant donc jamais égaler Harry Potter. Heureusement, l’auteure arrive à se détacher de la saga par la suite et à approfondir davantage son propre univers. Le roman manque aussi de rebondissements donc je ne sais pas encore si je vais lire la suite.

 

Ma note:

7/10

4 commentaires

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :